Le Blog est mort,, vive le Blog Api…

Ceci est le dernier article que vous recevrez à cette adresse…

Pas de Panique !!
Il en existe une autre d’adresse, toute aussi intéressante et elles se ressemblent comme deux gouttes d’eau.

Alors, me direz-vous,

  • Q : « Pourquoi changer si c’est pour avoir la même chose, hein ?? »
  • R : « C’est une bonne question et je vous remercie de me l’avoir posée!… »

En fait, le blog était jusqu’à présent hébergé ‘gratuitement‘ par WordPress lui-même. Ce qui amenait quelques restrictions (publicités non souhaitable, limitation du volume de photos que l’on peut télécharger, limitation des outils qu’on peut incorporer etc…)

Donc, le blog AVAE TERE TERE passe de l’enfance à l’âge adulte en s’assumant tout seul et devient :

https://avaeteretere.com

Notez bien cette nouvelle adresse dans vos favoris.

Vous allez retrouver les mêmes rubriques et articles au même endroit.
Seule contrainte, il vous faut renouveler les abonnements au blog.
On essaye de vous faciliter le travail : un message va vous parvenir vous demandant d’accepter cette invitation à suivre le Blog Api.

Il vous suffit de cliquer sur ‘Confirmer votre abonnement’…
Avouez que ce n’est pas trop compliqué !!!

Un 2ème message (désolé, souvent en anglais) vous confirmera la validation de l’abonnement en permettant en plus de gérer la fréquence des messages.

Et pis, c’est tout !!!


Un certain nombre d’adresses email, plus dédiées au blog, voient le jour :

Et le Bureau

Merci de les noter également pour les futurs échanges d’email

Tout changement peut induire des erreurs et ce transfert n’en sera sans doute pas exempt…
Par exemple, il se peut qu’il y ait des manques de photos sur certains articles plus anciens.
Mais vous pourrez toujours y avoir accès en retapant l’ancienne adresse…
Tout y est maintenu en l’état.

Merci de nous signaler les manques et dysfonctionnements constatés

Nana

A.T.T.

Jeu 23/11/17 Moorea hiking

Bien que le temps fut nuageux, et qu’il ait beaucoup plu la veille et pendant la nuit, nous étions 8 « tane » et « vahineterere » à rejoindre Monique, notre guide, à Moorea. Nous sommes à l’heure et démarrons notre marche à 8h00 tapante sous un nuage blanc, gris, bleu. La déesse de la pluie a décidé de nous laisser tranquille pendant presque toute la durée de la randonnée. Ce fut une journée magnifique, les arbres mouillés sont majestueux, ses feuilles nous envoient ses belles couleurs, brillantes, pas un bruit, on entend que nos voix et nos pas. Nous arrivons vite dans la forêt, le spectacle est grandiose, nous sentons les bonnes odeurs de la nature, une en particulier attire notre attention, Terii et moi cherchions la provenance de ce parfum singulier. Après un petit moment de recherche, Edmée nous annonce joyeusement  » oh! c’est l’anti-moustique de Marie-Pierre », fin de notre rêverie!!!

Monique a minutieusement préparé cette rando, le choix est judicieux car, malgré la boue, eh! oui, nous avions eu droit à la gadoue surtout sur les routes forestières piétinées par les voitures de la société s’occupant des captages d’eaux ou par les maraîchers. Mais, la marche reste agréable, quelques petites montées un peu sportives, à l’ombre des nuages, la vue est splendide sur le rotui et sa plaine. Les montagnes, dont le haut est caché par ce tapis blanc, nous offrent ses belles teintes. La vue est saisissante et nous donne envie de prendre des photos, et c’est ce que nous avions tous fait.

Nous traversons également de splendides citronniers, de pamplemoussiers et d’ananas chargés de fruits. Malgré l’absence de soleil, les couleurs sont belles à donner envie d’y rester, mais le temps est compté, puisque nous devons finir les 18 km et arriver à l’arrêt de bus avant 15h30.

Nous arrivons au carrefour du sentier menant au col des 3 cocotiers à 11h. Nous sommes 3 à nous arrêter pendant que nos compagnons de route continuent jusqu’au col. En les attendant, nous profitons pour nous restaurer. Heureusement, car la déesse de la pluie a décidé de s’inviter à la fin du repas. Un thé bien chaud s’impose et nous réchauffe. Vers 12h30, nous descendons tous la rivière, et nous nous arrêtons un peu plus bas pour permettre à nos amis de déjeuner. Pareil, l’endroit est magique, l’eau de la rivière coule et nous berce pendant que nous mangeons. Nous continuons ensuite notre descente vers le lycée agricole. Nous traversons encore une forêt de fougères, de pandanus, ce n’est que du bonheur, nous sommes tous heureux de nous retrouver dans ce jardin bien vert. Sur le chemin, nous passons de nouveau devant des arbres fruitiers, des citrons en abondance, pas encore à maturité, nous a donné envie de les toucher, mais nous avons été rappelé à l’ordre par un agriculteur qui nous a vu de loin et n’a pas hésité à hurler pour se faire entendre. En passant devant lui, nous prenons le temps de discuter et nous explique que les fruits représentent leur salaire. Alors, chers amis randonneurs, ne cueillez pas les fruits, rester sur les chemins, ce geste peut améliorer les relations avec les agriculteurs qui nous ouvriront leur porte à chaque fois que nous irions faire notre randonnée « chez eux ».

Monique nous présenté les noix mission ou noix de Nangaille, comestible de la taille d’une grosse amande. Nous arrivons sur la route du belvédère et reprenons le parcours de santé qui nous mènera à la voiture où nous attend nos affaires de rechange. Nous sommes à l’heure pour le Bus et il est temps de nous quitter.

Nous tenons à remercier Monique qui a été un super guide, d’une compagnie agréable et non seulement, elle a également partagé avec nous ses connaissances de la nature et de ces endroits superbes que sont les sentiers et chemins menant à l’intérieur de l’île.

jeudi 23 nov. La boucle des Remparts d’Opunohu Moorea

DESCRIPTION

EFFORT TECHNICITÉ RISQUE   COTATION
picto_effort-3 picto_technicité-2 RISQUE cotation

Animateur : Monique: 87 70 74 34

Départ de la gare maritime 6 H 40
Rdv à 8h Exploitation du lycée agricole (panneau agrobio).
Sortie de 6h – environ 18km
Retour par le Terevau 16h40

Cette sortie dépendra des conditions météo. En cas de pluie persistante, elle sera reportée et remplacée.

En première partie nous cheminerons principalement sur des pistes ou chemins agricoles/forestiers puis sur des sentiers forestiers.
Après la traversée des bâtiments de l’exploitation, une piste nous mènera à un chemin débouchant au-dessus des grands banians de la route d’accès à la vallée d’Opunohu.
Nous reprendrons une piste sur notre gauche après la rivière, nous longerons le parcours de santé, passerons à proximité d’une ferme en agriculture bio (visite possible), puis nous emprunterons une piste carrossable jusqu’à un réservoir puis un petit bassin (anguilles).
La piste se transforme en chemin débouchant sur des enclaves cultivées (ananas) où nous serons vers 10h.
Nous continuerons notre cheminement sur de beaux chemins forestiers aux ambiances différentes en fonction de la canopée avant de prendre un très beau sentier nous conduisant au carrefour du sentier menant au col des 3 cocotiers (vers 11h). Si le soleil est avec nous nous ferons un aller-retour au col pour profiter du superbe panorama.
Nous poursuivrons en direction du belvédère pour prendre à gauche un chemin descendant le long de la rivière.
Nous déboucherons sur l’exploitation du lycée que nous traverserons pour rejoindre les voitures (vers 15h).

INSCRIPTIONS (& Rando Découverte)

Poursuivre la lecture de « jeudi 23 nov. La boucle des Remparts d’Opunohu Moorea »

Dimanche 19 nov. dans la PAPENOO

 

Après la sortie de jeudi à la Te Faaiti remplacée, nous nous retrouvons ce dimanche matin à nouveau devant la Mairie de Papenoo. Le ciel est couvert et une pluie fine tombe sans discontinuer. Sur les sept personnes inscrites, deux ont préféré annuler la sortie. En fait il a plu toute la nuit et la Papenoo est en crue, le signal rouge est présent à l’entrée de la vallée. Nous n’irons pas remonter la Te faaiti aujourd’hui.

Nous décidons d’une marche sur la piste menant à la Maroto. Poursuivre la lecture de « Dimanche 19 nov. dans la PAPENOO »

Jeu 9/11/17 le Te Pari

Nous sommes 8 au quai de Teahupoo, Claude accompagné de ses vahineteretere, toujours souriant et de bonne humeur, mène sa petite troupe vers les lieux magnifiques du Te Pari. Heureusement, Didier est à ses côtés. Nous commençons notre randonnée sous un soleil chaleureux et un ciel bleu qui ne nous quitteront pas jusqu’à la belle plage de sable blanc.

Le jeune Emile, 11 ans, fils des propriétaires des lieux où nous entamons notre marche, nous accompagne à la grotte de Vaipoiri puis nous mène jusqu’à la rivière où nous nous séparons. Grâce à lui, nous avons gagné du temps, sur notre chrono. Merci Emile

Sur le sentier, nous croisons un groupe de touristes qui s’arrêtent au lavatube. Nous marchons à l’ombre de ces grands arbres, de légères brises viennent nous caresser la peau, nous ressentons un bien être, la vue est splendide, quel régale, c’est  » Magnifaïk ». Des pauses baignades s’imposent, nous arrivons déjà à la belle plage de sable blanc, vierge de toutes traces animales. Le déjeuner nous permet de rêvasser, la bouche pleine nous empêchant de parler.

Il est déjà temps de partir, le soleil nous a déjà quitté, les nuages gris font leur apparition, il pleuviote timidement sur le chemin du retour, rien de gênant, jusqu’à notre arrivée au dernier ponton.

Le bateau est à l’heure, nous embarquons, heureux de cette merveilleuse journée. Au loin, du côté de Papeari, tout est couvert, il pleut. Arrivé vers la plage des surfeurs, la mer est noire de boue, les rivières rejettent toutes les saletés dans la mer, « ouf » nous avons échappé au mauvais temps qui sévissait déjà à l’intérieur des vallées depuis le matin. Nous avons dû débarquer sur le quai sous une grosse pluie. La belle rando est déjà derrière nous, nous avons à peine le temps de discuter de cette journée, la pluie nous obligeant à nous abriter dans nos voitures et à rentrer.

 

fil d’info du club

Ia Ora Na,

  • De nouveaux kits de sécurité sont disponibles (sangle de 4 mètres, mousqueton Petzl et couverture de survie) au prix de 3 500 xpf.                 Passez commande en commentaire.

 

  • Monique qui est très active à Moorea va nous faire découvrir une ou deux sorties dans la baie d’Opunohu avec notamment Jeudi 23 novembre et dimanche 26 La boucle des Remparts d’Opunohu.

 

  • Pour la fin d’année elle nous propose de passer les derniers jours de l’année du 29 décembre au 1er janvier en hébergement au lycée agricole d’Opunohu pour la somme de 700 xpf par personne et par nuit. Ce sera l’occasion de découvrir un peu plus l’île à vélo, à pied, faire l’accrobranche et passer le réveillon de saint sylvestre ensemble dans sa propriété ou à l’extérieur. Si ça vous intéresse laissez un commentaire.    

Michel 89 726 753 Poursuivre la lecture de « fil d’info du club »

Jeu 02/11/17 reco.aux Grottes Mara’a

C’est par un superbe soleil de campagne comme seul Papara »les bains » en propose depuis quelques jours, et ce ne sont pas les « gars du cru » qui diront le contraire…. (suivez mon regard), que nous entamons notre sortie.

23223213_358016594647832_184660219_o.jpg
Cliquer sur la photo => Album!!

A notre grande surprise pénurie de « Claudettes » cette semaine , en vacances, amatrices de Hawaiiiki Nui peut être ?,  Florianne et Florence sont là donc tout baigne.

Fort de ce constat et pour soutenir un peu notre ami Claude,  Michel, Laurent et Alain  assument la relève. Poursuivre la lecture de « Jeu 02/11/17 reco.aux Grottes Mara’a »